Tout d’abord, il faut se dire que sous cet acronyme se cache une nouvelle norme. Nul doute que cette dernière, la norme WLTP, vient bouleverser la stratégie de certains constructeurs. Et, même, changer drastiquement vos choix automobiles.

Qu’ est ce que WLTP ?

Worldwide Harmonised Light Vehicle Test Procedure (WLTP) est une norme mondiale d’homologation des véhicules. Désormais, elle succède à la norme New European Driving Cycle (NEDC). Elle met en place un mode de calcul qui permet de calculer les émissions de CO₂ plus proches de celles des conditions réelles d’utilisation des conducteurs. Ainsi, les valeurs calculées peuvent être utilisées au niveau mondial et être plus facilement comparées entre pays. Mentionnons que cette norme est appliquée en France depuis le 1er mars 2020.

De NEDC à WLTP : qu’est ce qui change ?

Globalement, pour obtenir des données plus proches de l’utilisation réelle des véhicules, la procédure de test WLTP est différente de la précédente norme : augmentation de la durée et de la distance du test, de la vitesse moyenne et maximale … D’ailleurs, vous trouverez ci-dessous un comparatif précis :

NEDCWLTP
Type de testCycle de test uniqueCycle de test dynamique plus représentatif des conditions réelles de conduite
Durée du test20 min30 min
Distance parcourue11 km23,2 km
Types de parcours de conduite2 types, 66% urbain et 34% non urbain4 types plus dynamiques, 52% urbain et 48% non urbain
Vitesse moyenne34 km/h46,5 km/h
Vitesse maximum120 km/h131 km/h
Prise en compte des options du véhiculeAucuneChaque option du véhicule est prise en compte. Chaque véhicule peut donc avoir un CO₂ différent selon ses options.
Changements au niveau de la boite de vitessesLes changements de vitesse sont prédéfinis à des points de passage fixes.Les changements de vitesse sont différents selon chaque type de véhicule.
Température extérieure du testEntre 20 et 30 ℃Mesures réalisées à 23℃ et valeurs CO₂ corrigées à 14℃
Source : WLTPfacts.eu

Ainsi, les émissions de CO₂ calculées sont plus proches de la réalité. Elles sont en moyenne 25% plus élevées en WLTP qu’en NEDC. Cette différence a été intégrée dans la loi de finances 2020. Par conséquent, il existe deux barèmes. Le premier est pour le véhicule immatriculé sous NEDC. Le second est pour celui immatriculé sous WLTP. A titre d’exemple, la grille de malus écologique a été revu de 110g en NEDC à 138g en WLTP.

Quoi qu’il en soit, au cours de votre choix de véhicule, veillez à bien identifier le CO₂ associé au modèle et aux options sélectionnées.

0 réponses

Laisser un commentaire

Participez-vous à la discussion?
N'hésitez pas à contribuer!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *